Home » , » La fête des huttes

La fête des huttes




Cette année en Israël, et par les hasards du calendrier luni-solaire, la "fête des huttes" - appelé improprement en français "fête des tabernacles" ou "fête des cabanes" ou encore "fête des tentes" -, a été célébrée la même semaine chez les Hébreux judaïques rabbiniques et chez les Hébreux samaritains.
C'est donc l'occasion de les comparer.
Voici une "hutte" judaïque-rabbinique :



Et voilà une "hutte" samaritaine :



Les raisons des grandes différences entre les deux sortes de "huttes", sont variées. Nous en mentionnerons les principales :
1.     L'exégèse différente des versets de la "Torah de Moïse" mentionnant la "Fête des huttes".
2.     Chez les judéo-rabbiniques, les "huttes" doivent impérativement être sous les cieux. Tandis que chez les Samaritains, cela n'est pas obligatoire, d'autant plus que les persécutions anti-samaritaines perpétrées par les conquérants arabo-musulmans, les ont obligés à cacher leurs "huttes" à l'intérieur des maisons et non au dehors.
3.     Le style spartiate et rudimentaire de la "hutte" judaïco-rabbinique, qui ressemble davantage à une tente ou cabane de bidonville (en dépit des branchages sur le toit) ; et à l'opposé, le souci d'esthétique chez les Samaritains qui ornent le plafond de leurs "huttes" avec des motifs cultuels géométriques composés de fruits de saison poussant en Israël.  
En vérité ni l'une et ni l'autre, ne sont les "huttes" évoquées dans le Pentateuque.
En hébreu "hutte" se dit "sukkah", et la racine de ce mot signifie "couvrir", "ombrager". Il est à noter que justement chez les "Beta Israël" (les Juifs d'Ethiopie), la fête des "huttes" est appelée : ba'ala massalat (« cérémonie de l'ombre »).

Selon l'étymologie de "sukkah", il s'agit en fait de petits abris composés de branchages divers et recouverts de feuilles de palmiers ou autres plantes, éparpillés dans un champ cultivé, et dont faisait usage l'agriculteur hébreu afin de s'y reposer et se mettre à l'ombre lors des grosses chaleurs.
Voici à quoi elle devait ressembler :




C'était donc bien à l'origine, une fête hébraïque rurale et agricole, et qui n'a aucun rapport avec le mythe biblique de la "Sortie d'Egypte". 

David A. Belhassen

6 коммент.:

  1. Comment peut-on déclarer de façon catégorique que c'était une fête hébraïque rurale et agricole en se basant uniquement sur l'étymologie du mot?

    RépondreSupprimer
  2. Comment peut-on déclarer de façon catégorique que c'était une fête hébraïque rurale et agricole en se basant uniquement sur l'étymologie du mot?

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas uniquement sur l'étymologie du mot. Mais aussi sur une tradition agricole ininterrompue depuis des millénaires au pays d'Israël, où chaque agriculteur se construisait naturellement et spontanément ce genre de huttes dans son champ pour se faire un peu d'ombrages et par la même occasion y mettre ses cageots de fruits ou de légumes afin qu'ils ne détériorent pas sous le soleil. Il y a d'autres raisons, mais dans le cadre de cet article succint, je ne pouvais m'étendre davantage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci David, mais ne pourrait-on pas en dire autant de fêtes appartenant à d'autres religions dont la représentation originelle était d'inspiration animiste liée à une coutume populaire locale et qui ont fini par être canonisées dans la tradition monothéiste abrahamique (je pense par exemple à Noël)?

      Supprimer
    2. Merci David, mais ne pourrait-on pas en dire autant de fêtes appartenant à d'autres religions dont la représentation originelle était d'inspiration animiste liée à une coutume populaire locale et qui ont fini par être canonisées dans la tradition monothéiste abrahamique (je pense par exemple à Noël)?

      Supprimer
    3. A Michel. Tout à fait ! D'ailleurs Yeshoua'-Jésus n'est pas né au "Noël de Décembre", mais à la "Pâque du printemps". A la seule différence, que le "Noël" d'Hiver, est d'inspiration polythéiste romaine (les Saturnales), tandis que la Fête des Huttes est d'inspiration hébreue païenne (dans le sens originel du terme).

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.