Home » , , » Les “juifs” et les singes

Les “juifs” et les singes

Très souvent - trop souvent ! -, musulmans et anti-musulmans citent le verset suivant du Coran (Sourate VII, 166) :
فَلَمَّا عَتَوْا عَنْ مَا نُهُوا عَنْهُ قُلْنَا لَهُمْ كُونُوا قِرَدَةً خَاسِئِينَ
et lorsqu'ils rejetèrent ce qui leur avait été prohibé nous leur dîmes soyez des singes répugnants

Les musulmans font usage de ce verset qu’ils interprètent comme étant destiné “aux juifs”, afin de justifier leur haine et leur mépris à l’égard des Juifs. Et les anti-musulmans citent également ce verset (sans remettre en cause l’interprétation musulmane) pour dénoncer la haine ignoble du Coran (et donc des musulmans) envers les Juifs.

Or ni les uns et ni les autres ne visent juste. Ce verset ne parle nullement de manière généralisée de “juifs transformés en singes” par Allah. Il parle de ceux qui, parmi les Fils d’Israël, n’obéirent pas à Moïse (et donc à Yahweh) et dont le châtiment fut d’être transformés en singes. Ce qui n’est pas la même chose !
Selon le contexte de ce verset - ainsi que celui des versets qui le précèdent et le suivent -, le Coran rend au contraire hommage aux Fils d’Israël fidèles à Moïse, et dénonce ceux qui ne le sont pas ! En somme, le Coran critique certains “juifs” de n’être pas assez “juifs” !

Ce genre d’imprécations acerbes envers les Fils d’Israël rechignant à obéir à Yahweh, était d’ailleurs courant dans la Bible. Jusqu’au aujourd’hui, certains rabbins orthodoxes ne se privent pas de dénigrer les Israéliens athées et laïques et leur octroient le sobriquet de “bestiaux" !
Ce n’était qu’une polémique biblique entre “croyants” et “mécréants” au sein du peuple d’Israël, polémique théologique dont le Coran s’est fait l’écho par le biais du rabbin qui enseigna Muhammad. Il n’y a donc rien ici, ni de la part des rabbins et ni de la part du Coran, qui puisse avoir des relents “d’antisémitisme”.
Mais si j'affirme qu'on ne peut, à partir de ce verset, faire le procès du Coran et l’accuser de fomenter la haine contre les Juifs, certains lecteurs me suspecteront de vouloir dédouaner le Coran de sa responsabilité dans les crimes ignobles perpétrés contre les Juifs.
Ceux qui me prêtent une telle intention, se trompent lourdement ! Rare sont ceux qui ont combattu l’islam, autant que moi, ou ont dénoncé le Coran comme étant un texte incommensurablement abject et criminel !

Mais s’il l’est ainsi, c’est parce qu’il prône le monothéisme implacable du Pentateuque (La Torah) et qu’il incite à l’extermination de tous les “mécréants”, donc tous ceux qu’il considère comme non-monothéistes “purs et durs”, donc tous les non-musulmans. Il ne fait intrinsèquement aucune différence entre un “mécréant” athée, judaïque, chrétien, ou même ex-musulman.

Et ce ne sont pas les derniers attentats, perpétrés en France et dans le monde entier, par des terroristes musulmans assoiffés de sang et par des “fous d’Allah” monothéistes “radicaux”, visant à tuer aussi bien des “mécréants” athées que des “mécréants” chrétiens, juifs ou même “musulmans laxistes”, qui contrediront ce constat.

En toute logique et afin de combattre efficacement et de manière cohérente le jihadisme musulman, il faut auparavant dénoncer le totalitarisme monothéiste qui lui sert de terreau, de support, et de justification théologique

David A. Belhassen

2 коммент.:

  1. Bonjour David,
    Je lis dans un livre actuellement (pas besoin de le citer pour les besoins de mon commentaire) que le Coran avance que les "Juifs sont les descendants des singes et des cochons") à la sourate 2, verset 65.
    Je vais vérifier chez moi. A l'occasion peux-tu vérifier de ton côté stp ? Tu cites ci-dessus la sourate VII, verset 166.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Meïr. C'est faux ! Le Coran n'a jamais dit cela ! Ce sont les hadiths qui l'ont prétendu.
    Le verset 65 de la sourate 2 parle uniquement des transgresseurs du shabbat qui seront transformés en singes. Donc c'est au contraire une louange faite aux "juifs" qui respectent le shabbat; et ce serait plutôt les musulmans d'aujourd'hui qui, ne respectant pas le shabbat, seront selon le Coran transformés en singes !

    Voici le verset et sa traduction en hébreu et en français :
    {65} وَلَقَدْ عَلِمْتُمُ الَّذِينَ اعْتَدَوْا مِنْكُمْ فِي السَّبْتِ فَقُلْنَا لَهُمْ كُونُوا قِرَدَةً خَاسِئِينَ
    וכבר ידעתם אלה אשר הפרו מביניכם את השבת והגדנו להם היו קופים מאוסים
    et donc vous avez connu ceux qui transgressèrent parmi vous le sabbat[1] alors nous leur dîmes soyez des singes avilis

    [1] السَّبْتِ (le sabbat) est calqué sur l'hébreu ha shabbat השבת.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.