Home » , , » La Bosnie, le Bogomilisme et l’islam : le scénario modèle d’islamisation de l’Europe

La Bosnie, le Bogomilisme et l’islam : le scénario modèle d’islamisation de l’Europe



Quiconque veut comprendre la stratégie d’islamisation de l’Europe, se doit de connaître l’histoire du Bogomilisme et de la Bosnie.
Entre Serbes et Bosniaques, il n’y avait aucune différence d’origine ethnique. La seule chose qui les séparait était la manière de pratiquer et de croire au christianisme.
Les Serbes étaient orthodoxes et catholiques. Et les Bosniaques, étaient des bogomilistes. Du Xème siècle et jusqu’au XIVème siècle après J.-C - soit durant 400 ans ! -, ces deux frères ennemis se sont déchirés dans des guerres fratricides dues à leurs divergences en matière de foi et de croyances chrétiennes.
Mais vers la fin du XIVème et avec l’invasion ottomane musulmane de cette contrée d'Europe, on découvre tout à coup que les Bosniaques sont devenus musulmans !

Comment cela a- t-il pu se passer ? Pour le comprendre, il faut d’abord savoir ce qu’était le bogomilisme.
Pour faire bref, le bogomilisme - fondé au Xème siècle par un pope d’origine bulgare qui se faisait appeler Bogomil -, avait des accointances avec le catharisme : Un adhérent bogomile croyait au dualisme, s’opposait aux cultes des icônes, et à la papauté etc...
Ce courant chrétien fut considéré par l’Eglise catholique comme une secte néfaste et une dangereuse hérésie. Les Bogomiles subirent alors moult persécutions de la part des Serbes catholiques et orthodoxes, y compris physiques.  

Lorsque les Ottomans musulmans entreprirent la conquête de la Serbie et de la Bosnie, ils trouvèrent en Bosnie une population bogomile emplie d’animosité et de ressentiments envers leurs oppresseurs Serbes catholiques et orthodoxes.
C’est alors que les Ottomans musulmans leur tinrent le discours suivant : “Les Serbes catholiques et orthodoxes sont des idolâtres ! Ils ne sont pas de vrais monothéistes comme vous, nobles Bogomiles. Comme vous, nous sommes aussi de véritables monothéistes. Aidez-nous à vaincre les Serbes catholiques et orthodoxes, et alors nous vous aiderons à les convertir tous au bogomilisme.


Abusés, les Bogomiles perçurent ces Ottomans musulmans comme une sorte de secte chrétienne intégriste, un bogomilisme déviant certes, mais très proche d’eux. Ils s’allièrent donc aux Ottomans musulmans et leur ouvrirent généreusement et naïvement leurs frontières. Les Ottomans musulmans pénétrèrent alors en Bosnie, et pour les “remercier” de leur collaboration zélée, ils les “invitèrent” à se convertir tous à l’islam s'ils ne voulaient pas avoir la gorge tranchée et la tête décapitée.

La suite est connue : En 1465, tous les nobles Bosniaques bogomiles qui “embrassèrent” l'islam formèrent un corps de plus de trente mille janissaires qui aidèrent le Sultan ottoman à islamiser l’Albanie, le Kossovo et presque toute l’Europe ! Tandis que plus de deux cent mille Bosniaques bogomiles du petit peuple qui refusèrent de se convertir à l’islam, furent trucidés ou vendus sur les marchés musulmans comme esclaves et eunuques, les autres furent convertis à l’islam. Ils devinrent parmi les plus farouches dans la diffusion de l’islam, mais restèrent – on ne sait par quel miracle - fidèles à leur langue slave d'origine.
Cette conversion ne sonna pas seulement le glas du Bogomilisme chrétien, mais également la fin du sentiment commun des Bosniaques et des Serbes d’appartenir à un même peuple ! Désormais, Bosniaques et Serbes se regardèrent en chiens de faïence. Les Bosniaques s’allièrent même à Hitler contre leurs anciens frères Serbes, et c’est parmi ces Bosniaques islamisés qu’on trouva les pires tortionnaires des camps nazis d’extermination contre les Juifs.
Tel fut le funeste “scénario” qui transforma irrémédiablement le peuple de la Bosnie bogomile chrétienne en musulman.


Ce scénario peut-il se reproduire ? Déjà, des émissaires et des propagandistes musulmans sillonnent l'Europe à la rencontre de catholiques, protestants, anglicans, orthodoxes, "Témoins de Jéhovah", évangélistes et autres courants chrétiens pour les monter les uns contre les autres, en leur tenant le même discours sournois de haine et de division qu'ils avaient tenu pour piéger les Bosniaques bogomiles.
Les Ottomans musulmans avaient alors réussi dans leur entreprise de dislocation. Aujourd’hui, d'autres musulmans ont pris le relais dans l'objectif final d'islamisation de l'Europe. A qui le tour ? La France, l'Allemagne, l'Angleterre ? Ou l'Espagne, "Reconquista" oblige ! 

1 коммент.:

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.