Home » » Les appels au massacre dans le Coran : agression ou légitime-défense ?

Les appels au massacre dans le Coran : agression ou légitime-défense ?

Parmi les arguments les plus sophistiqués de propagandistes musulmans comme Tariq Ramadan et compères, l'on trouve le suivant :
" Tous les "appels au meurtre" consignés dans le Coran, ne sont rien d'autre que de la légitime-défense, et au pire des représailles consécutives aux agressions commises par les polythéistes et mécréants mecquois, puis par les juifs médinois, à l'encontre de Mahomet et de son groupe de fidèles. C'est pourquoi, "sortir ces versets de leur contexte" est une malhonnêteté intellectuelle qui incite à la haine contre l'islam et font de Mahomet un chef de bande sanguinaire alors qu'il n'était qu'un homme pacifique en butte à l'animosité de ses compatriotes parce qu'il voulait leur apporter la "bonne parole" de la foi en Allah."
C'est en substance, le leitmotiv qu'on peut trouver sur les plateaux TV, les articles d'internet, les forums et les sites musulmans.
Nous allons tacher de répondre à cet argumentaire, point par point :
1. Afin de déterminer s'il s'agit "d'agression" ou de "légitime-défense", il faut tout d'abord entreprendre la "chronologie" de tout conflit et savoir qui a "ouvert les hostilités" ?
2. Pour cela, il faut s'imprégner du contexte historique de ce conflit, afin de déterminer qui avait volonté et intérêt à ouvrir les hostilités, et qui n'en avait pas.
3. Il faut également ne pas se fier uniquement aux déclarations des belligérants, chacun pouvant auto-justifier son agression et se prétendre agressé alors qu'en réalité il est l'agresseur (même Hitler s'est déclaré "agressé"), mais analyser les déclarations pour y détecter les failles et les contradictions internes.
Tout d'abord, il nous faut remarquer que l'anachronisme règne dans le Coran. D'ailleurs, il nous est présenté dénué de toute chronologie interne. Les sourates sont placées plus ou moins selon un ordre de longueur et non d'après leur chronologie. Comment dans ce cas déterminer qui a été l'agresseur et qui a été l'agressé ?
Certes, des efforts ont été entrepris par certains chercheurs, comme Sami Al Deeb, afin de replacer les sourates dans un ordre chronologique, mais ce sont des suppositions plus ou moins convaincantes. A ce jour, aucun parchemin du Coran n'a été retrouvé dans son présumé "ordre chronologique".
S'il en est ainsi, il n'y a pas d'autre choix que de relever les versets belliqueux et tenter de les re-situer et les restituer dans leur contexte. En voici quelques-uns :
Sourate 2, verset 193 :
وَقَاتِلُوهُمْ حَتَّى لَا تَكُونَ فِتْنَةٌ وَيَكُونَ الدِّينُ لِلَّهِ فَإِنِ انْتَهَوْا فَلَا عُدْوَانَ إِلَّا عَلَى الظَّالِمِينَ
et tuez-les jusqu'à qu'il n'y ait plus de séduction et que soit le jugement à dieu et si ils cessent alors pas d'hostilité hormis contre les idolâtres
Sourate 2, verset 244 :
وَقَاتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
et tuez dans le sentier d'allah et sachez qu'allah est audient savant
Sourate 4, verset 84 :
فَقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ لَا تُكَلَّفُ إِلَّا نَفْسَكَ وَحَرِّضِ الْمُؤْمِنِينَ عَسَى اللَّهُ أَنْ يَكُفَّ بَأْسَ الَّذِينَ كَفَرُوا وَاللَّهُ أَشَدُّ بَأْسًا وَأَشَدُّ تَنْكِيلًا
et tue dans le sentier d'allah tu n'es responsable que de toi même et incite les croyants allah cessera en malheur ceux qui sont des mécréants et allah est le plus dur en malheur et le plus dur en supplice
Sourate 4, verset 89 :
وَدُّوا لَوْ تَكْفُرُونَ كَمَا كَفَرُوا فَتَكُونُونَ سَوَاءً فَلَا تَتَّخِذُوا مِنْهُمْ أَوْلِيَاءَ حَتَّى يُهَاجِرُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَإِنْ تَوَلَّوْا فَخُذُوهُمْ وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ وَجَدْتُمُوهُمْ وَلَا تَتَّخِذُوا مِنْهُمْ وَلِيًّا وَلَا نَصِيرًا
et ils voudraient que vous soyez des mécréants comme ils sont mécréants et que vous soyez pareils ne prenez donc pas parmi eux des alliés jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah et s'ils se tournent saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez et vous ne prendrez parmi eux ni alliés ni gardiens
Sourate 8, verset 39 :
وَقَاتِلُوهُمْ حَتَّى لَا تَكُونَ فِتْنَةٌ وَيَكُونَ الدِّينُ كُلُّهُ لِلَّهِ فَإِنِ انْتَهَوْا فَإِنَّ اللَّهَ بِمَا يَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
et tuez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait pas de séduction et que soit tout le jugement à dieu et s'ils cessent alors certes allah en ce qu'ils œuvrent observe
Sourate 8, verset 65 :
يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ حَرِّضِ الْمُؤْمِنِينَ عَلَى الْقِتَالِ إِنْ يَكُنْ مِنْكُمْ عِشْرُونَ صَابِرُونَ يَغْلِبُوا مِائَتَيْنِ وَإِنْ يَكُنْ مِنْكُمْ مِائَةٌ يَغْلِبُوا أَلْفًا مِنَ الَّذِينَ كَفَرُوا بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَا يَفْقَهُونَ
ô et ohé le prophète incite les croyants à la tuerie s'il se trouve parmi vous vingt endurants ils vaincront deux cents et s'il s'en trouve parmi vous cent ils vaincront mille de ceux qui ont mécru car ils sont une communauté qui ne comprennent pas
Sourate 9, verset 29 :
قَاتِلُوا الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَلَا بِالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلَا يُحَرِّمُونَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَلَا يَدِينُونَ دِينَ الْحَقِّ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ حَتَّى يُعْطُوا الْجِزْيَةَ عَنْ يَدٍ وَهُمْ صَاغِرُونَ
tuez ceux qui ne croient ni en allah et ni au jour dernier et qui n'interdisent pas ce qu'a interdit allah et son envoyé et qui ne jugent pas selon le jugement de la loi parmi ceux à qui ont été données les écritures jusqu'à ce qu'ils payent la capitation de leurs mains et soient humiliés
Sourate 47, verset 4 :
فَإِذَا لَقِيتُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا فَضَرْبَ الرِّقَابِ حَتَّى إِذَا أَثْخَنْتُمُوهُمْ فَشُدُّوا الْوَثَاقَ فَإِمَّا مَنًّا بَعْدُ وَإِمَّا فِدَاءً حَتَّى تَضَعَ الْحَرْبُ أَوْزَارَهَا ذَلِكَ وَلَوْ يَشَاءُ اللَّهُ لَانْتَصَرَ مِنْهُمْ وَلَكِنْ لِيَبْلُوَ بَعْضَكُمْ بِبَعْضٍ وَالَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَلَنْ يُضِلَّ أَعْمَالَهُمْ
et lorsque vous rencontrez ceux qui ont mécru frappez-en les nuques jusqu'à ce que vous les ayez dominés et saisissez-vous d'eux et enchaînez-les ensuite soit la grâce soit la rançon jusqu'à ce que l'épée rejoint son fourreau il en est ainsi car si voulait allah il triompherait d'eux mais c'est pour vous mettre à l'épreuve chacun de vous et ceux qui tueront dans le chemin d'allah il ne dépréciera pas leurs actes
Contentons-nous de ces exemples car s’il y a bien d’autres versets du même cru, il serait fastidieux de tous les énumérer.
A présent, leur contexte :
A cette époque au Hedjaz (Arabie saoudite de nos jours), juifs, chrétiens et judéo-nazaréens s’affrontaient dans des joutes verbales interminables sous le regard amusé et narquois des polythéistes mecquois. Ces polythéistes étaient si ouverts et tolérants, qu’ils n’ont jamais agressé un juif ou un chrétien pour leur prosélytisme. Parfois même ce prosélytisme judaïque et chrétien, non seulement faisait des adeptes parmi eux, mais mettait à mal leurs propres croyances. Or là encore, aucune réaction irascible ou belliqueuse de la part de ces polythéistes mecquois. Pourquoi en aurait-il été autrement pour ce troisième monothéisme naissant qu’était l’islam ?
Le judaïsme et le christianisme, en tant que monothéismes, heurtaient les croyances polythéistes des Mecquois non moins que l'islam de Mahomet qu’ils considéraient d’ailleurs comme un médiocre plagiat. Souvent, ils raillaient Mahomet en lui lançant : “Hé Muhammad cesse de nous bassiner les oreilles en nous répétant les fables que tu as entendues chez les juifs et les chrétiens !”.
Cela signifie que les polythéistes mecquois laissaient les juifs et les chrétiens “répandre leurs bobards” le plus librement du monde ! Et cela évidemment, tant que juifs et chrétiens ne faisaient pas usage de coercition et de violences physiques à leur encontre pour les convertir. Leur tolérance et leur ouverture d’esprit n’ont certainement pas dues être bien différentes que celles qu’ils adoptèrent à l’égard de Mahomet et son islam. Certes, ils se moquèrent gentiment de lui, mais ils raillaient aussi juifs et chrétiens. Persuadés qu’au grand jamais Mahomet et sa bande ne feraient usage de coercition et de violences à leur détriment, ils les ont laissé faire et propager leur propagande à l’intérieur même de l’enceinte de la Ka’abah ! Et c’est alors que Mahomet et sa bande ont exploité leur naïve tolérance pour les agresser ! Les Mecquois ont alors réagi, mais s’il y a eu “légitime-défense”, elle se trouve justement dans leur camp et non dans celui de Mahomet et sa bande.
Conclusion : les hostilités guerrières ont été déclenchées par l’islam intolérant, agressif, belliqueux, totalitaire et les polythéistes en ont été les victimes !
Certes, les propagandistes islamiques répliquent par d’autres versets qui affublent Mahomet et sa bande armée de “pacifisme” et les mettent en posture de “victimes” pour justifier l’argument de “légitime-défense” ou de “non contrainte religieuse”. Mais cela “ne tient pas la route” face à la réalité historique, le contexte religieux de l’époque, et l’analyse de l’ensemble des versets du Coran. Il n’est qu’un stratagème parmi d’autres.
On peut donc à juste raison accuser l’islam d’agression et d’avoir ouvert les hostilités contre les polythéistes mecquois. Et d’ailleurs, il ne s’est pas contenté d’eux. Plus tard, il a agressé les juifs et les chrétiens et il a poursuivi son champ d’action par des conquêtes sanguinaires vers d’autres pays, contrées, peuples, religions !
Face à cette vérité indubitable, on découvre 4 catégories de musulmans :
- le musulman malgré lui. Celui qui ne connait rien à l'islam et au Coran, et qui continue à vivre sans se préoccuper de savoir si son voisin est athée, juif, chrétien, shintoïste, ou animiste etc…. Il se comporte donc suivant des principes humanistes innés, guidé simplement par sa moralité d'humain. Il n’a de musulman que le titre.
- le musulman "modéré" qui connaît un peu le Coran et est rebuté par les appels au crime qu'il y trouve, mais n'a pas le courage de les critiquer, de les dénoncer et d’exiger leur abolition et leur abrogation. Il vit donc dans le déni. Il n’en est pas parfois moins dangereux.
- le musulman qui connaît l'islam, sa genèse et ses dogmes, et se comporte en suivant méticuleusement les préceptes du Coran, et en mettant en pratique les appels au crime de Muhammad contre les “mécréants”. Ce sont les adeptes de Daesh et de tous les mouvements islamistes.
- et enfin, le musulman propagandiste du genre Tariq Ramadan qui est un islamiste non moins virulent qu’un jihadiste, qui connaît parfaitement le Coran, et qui pour lui “la fin (l’islamisation de l’humanité), justifie les moyens” (la roublardise, la taqyah, le mensonge, la simulation, la posture de victime etc...).
Les deux seules catégories de musulmans avec qui il est important d’avoir un débat, sont les deux premières. Pour les deux autres, peine perdue ! Seul le combat armé sera effectif. Exactement comme contre le nazisme.

David A. Belhassen

0 коммент.:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.