Home » , , , » L'islam, entre le sionisme du Coran et le palestinazisme

L'islam, entre le sionisme du Coran et le palestinazisme




Avec le "sionisme" (mot inadéquat pour décrire le retour des Hébreux-Israélites sur leur terre ancestrale), les musulmans du monde entier et en particulier les panarabistes-islamistes se sont trouvés devant un dilemme, digne d'une tragédie grecque : Comment "donner raison" à Allah l'omniscient et l'omnipotent qui a permis le retour des Fils d'Israël sur leur patrie ancestrale, et dans le même souffle, justifier et soutenir le mouvement palestiniste musulman qui œuvre à "l'éradication de l'entité sioniste" ?!
En d'autres termes, comment concilier le "sionisme" du Coran et son approbation à ce retour, et de l'autre, vouloir "rayer Israël de la carte" ?!



Ce paradoxe a donné des insomnies aux sommités panarabistes musulmanes. Pour en saisir l'enjeu, il nous faut tout d'abord citer ces versets "coraniques-sionistes" :

وَقُلْنَا مِنْ بَعْدِهِ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ اسْكُنُوا الْأَرْضَ فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآخِرَةِ جِئْنَا بِكُمْ لَفِيفً

Et nous dîmes après cela aux Fils d'Israël : "Habitez le Pays" ! Et lorsque viendra la destinée dernière, nous vous ferons revenir en foule. (Sourate 17, verset 104)
Tout sioniste convaincu pourra se reconnaître dans ce verset du Coran appelant les Fils d’Israël au grand retour au pays de leurs ancêtres !
Il y a d'ailleurs un autre verset du Coran, non moins explicite :


وَأَوْرَثْنَا الْقَوْمَ الَّذِينَ كَانُوا يُسْتَضْعَفُونَ مَشَارِقَ الْأَرْضِ وَمَغَارِبَهَا الَّتِي بَارَكْنَا فِيهَا وَتَمَّتْ كَلِمَةُ رَبِّكَ الْحُسْنَى عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ بِمَا صَبَرُوا وَدَمَّرْنَا مَا كَانَ يَصْنَعُ فِرْعَوْنُ وَقَوْمُهُ وَمَا كَانُوا يَعْرِشُونَ 
يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَى أَدْبَارِكُمْ فَتَنْقَلِبُوا خَاسِرِينَ

"et nous avons légué au peuple de ceux qui étaient persécutés l'est et l'ouest du pays que nous avons béni et s'est ainsi vérifiée la parole de ton seigneur excellemment sur les fils d'Israël pour ce qu'ils endurèrent et nous avons anéanti ce que fabriquaient Pharaon et son peuple et ce qu'ils avaient entrepris(Sourate 7, verset 137)
Et encore, dans le verset 21 de la sourate 5 :


يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَى أَدْبَارِكُمْ فَتَنْقَلِبُوا خَاسِرِينَ
« ô mon peuple entrez au pays sanctifié que vous a prescrit allah et ne battez pas retraite car vous vous retrouveriez perdants "

Dans tous ces versets, le "Pays béni" ou "Pays sanctifié" n'est autre que la "Terre Promise" aux Fils d'Israël, octroyée par Yahweh dans la Torah de Moïse (et par Allah dans le Coran !) dans toute l'étendue de ses frontières, de l'Est à l'Ouest ! Allah enjoint même aux Fils d'Israël de ne pas "battre en retraite" et de récupérer leur patrie sans crainte de l'ennemi, sinon ils se "retrouveront perdants" dans la bataille !
De tels versets qui témoignent d'un ultra "sionisme" de la part du rédacteur du Coran, feraient aujourd'hui jubiler un partisan du "Grand Israël". D'ailleurs, il ne se serait pas exprimé autrement que le rédacteur de ces versets coraniques, tandis que l'antisionisme virulent des musulmans ressemble plus à une trahison à l'encontre non seulement du Coran, mais aussi de Muhammad, de l’Ange Gabriel, et d'Allah lui-même, qu'à une quelconque fidélité et piété musulmanes ! 
 
Non seulement musulmanes, mais aussi et surtout panarabistes-palestinistes-islamistes. D'autant plus que le terme “Palestine” n’apparaît nulle part dans le Coran et n’y est jamais mentionné ! Le Coran est en effet demeuré fidèle au nom originel de “Pays des Fils d’Israël” (en arabe “Ard Bani Israïl”). Et ce, en dépit du fait que près de 500 ans avant la “révélation” du Coran, l’empereur romain Hadrien avait débaptisé la Judée et tout le "Pays d'Israël" pour les remplacer par “Palestine” (mot hébreu à l'origine, dont l'étymologie est "envahisseurs"), et ainsi "punir" les Fils d'Israël de s'être révoltés contre Rome. (Voir article http://davidbelhassen.blogspot.co.il/2015/10/pour-en-finir-avec-lusage-du-terme.html)

Il est donc inconcevable que le Coran ignorait le terme “Palestine”, imposé par Rome et qui prétendait supplanter le nom "Israël". Et si le Coran ne fait jamais usage de "Palestine", c'est qu'il le réprouve !  

Et donc, tous les musulmans, qu’ils soient sunnites ou chi’îtes ou adeptes d'autres courants, sectes et mouvances de l’islam, qui aujourd'hui font usage du terme “Palestine” au lieu du nom “Israël” sont infidèles au Coran et le trahissent !  
Comment alors les musulmans peuvent-ils "vivre" avec cette trahison ?
Une solution a apparemment été trouvée grâce à une exégèse intitulée : "La bonne nouvelle au-delà des choses cachées"**.   

Mais avant de l'exposer, il nous faire une brève digression historique :
Ne pouvant "digérer", dans le contexte de L'Umma, l’anomalie historique que représentait le sionisme, c'est-à-dire la résurgence d’une revendication de souveraineté nationale chez une population israélite déjà soumise aux règles de la ’dhimmitude', l'islam était dans l'embarras. 
 
D'autant plus que cette « anomalie » qui était en passe d'aboutir à la récupération d'une terre hébreue devenue musulmane depuis 1300 ans, "risquait" de remettre en question les fondements mêmes de l’Islam. 
 
Déjà, dans les années 30 du siècle dernier, le CMS ("Comité Musulman Suprême de la Palestine") s'était opposé de manière virulente au retour des Israélites vers leur patrie ancestrale. Son patron, le Mufti Hadj Amin El Husseini, avait même non seulement affiché son soutien à Hitler et levé des troupes arabo-musulmanes pour intégrer les Waffen SS, mais aussi susurré à l'oreille d'Hitler l'idée de la "Solution finale des Juifs". (Voir illustration).



C:\Users\David\Desktop\250px-Bundesarchiv_Bild_146-1987-004-09A,_Amin_al_Husseini_und_Adolf_Hitler.jpg



Or, comment ce soutien au nazisme et à la "Solution finale" pouvait bien aller de pair avec le Coran ?
C'est alors que l'exégèse en question prit le relais : selon l’Islam, Allah est le maître de l’Histoire, c’est donc à lui que fut attribuée l’« initiative sioniste ». Allah a décidé de ramener tous les Fils d'Israël dispersés de par le monde dans leur patrie ancestrale. Mais non pas pour y créer un Etat souverain. Si Allah a permis ce retour, c'est en réalité afin de simplifier la tâche des musulmans : Convertir les Fils d'Israël à l’Islam !
Et si ces dhimmis israélites refusent de se convertir à l'islam, alors ils désobéissent au "plan" d'Allah. Et dans ce cas, ils deviennent des kafiroun (des "hérétiques" ou "mécréants"), et il faut les exterminer
 
Dans les deux cas, le rassemblement des Fils d'Israël sur leur terre ancestrale, au cœur du "monde arabo-musulman" dixit les panarabistes-islamistes, est supposé faciliter l’exécution du "plan d'Allah".
Selon cette exégèse musulmane, le sionisme participait donc - en dépit des apparences -, au "stratagème d'Allah", censé accélérer "l'Apocalypse" et la "Fin des Temps", du moins dans sa version islamique.



Un "hic" cependant entravait le "plan-stratagème" d'Allah : Les partisans les plus radicaux du sionisme (en vérité du Mouvement Hébreu de Libération) s’étaient dégagés de l'emprise du judaïsme. Ils étaient des athées et des laïcs extrémistes qui n'avaient cure ni des plans de Yahweh et encore moins de ceux d'Allah.
Ils combattaient pour bouter les occupants britanniques et leurs alliés panarabistes musulmans, et aspiraient à rétablir une souveraineté hébreue sur leur patrie historique. Ils représentaient donc, aux yeux des musulmans, l’archétype même du "kafir" dont le sort était on ne peut plus clairement fixé dans le Coran : l'extermination !
Et c'est alors que l'exégèse de "La bonne nouvelle au-delà des choses cachées", reprit du poil de la bête : l’option de la "grande conversion" fut délaissée et celle de ce que l'on peut appeler la Grande Tombe’ (extermination massive) fut "plébiscitée".
Inspirés par cette perspective alléchante, les théologiens et dirigeants panarabistes islamistes et leur fer de lance palestiniste - qu'il soit du Hamas ou du Fatah prétendument laïque -, voient a posteriori dans la "solution finale" du nazisme, un "parfum" de ce que serait "la main d'Allah" dans l’exécution de la 'Grande Tombe'.
C'est d'ailleurs pourquoi, à Gaza du Hamas, et à Ramallah, la "capitale" de l'Autorité dite "palestinienne" (ainsi que dans tout le "monde arabo-musulman"), le "Mein Kampf" d'Hitler est le plus grand "best-seller" de tous les temps (après le Coran, Muhammad oblige).
Hitler lui-même y est quasiment promu au rang de "serviteur d'Allah". Le "Führer" teuton a d'ailleurs été d'ailleurs baptisé d'un surnom arabe : "El khayder".



Et c'est aussi pourquoi, le palestinisme musulman - qu'il faut distinguer du pseudo palestinisme des arabophones chrétiens - n'a en fait jamais été (et l'est encore !) autre qu'un ersatz du nazisme.

** Cette exégèse a été formulée pour la première fois à la quatrième conférence des études islamiques au Caire. Voir D.F. Green. Arab Theologians on Jews and Israel. P 48-53. Editions de l'Avenir. Genève, 1976

David Belhassen

9 коммент.:

  1. Cousin Amotz,

    Salonnard et snobinard seraient-elles de nouvelles vertus pour avoir de la visibilité." Brizidane" de mouvement t’amènerait-il a celaɁ

    Cousin, tu foules au pied bien de tes principes pour cause de "boulitik". Tu ne veux pas répondre soit, mais quand même je peux au moins prétendre que tu me lises. Autre chose pour ton round de confidences tu voles plus bas que les pâquerettes avec l’inénarrable "bach douktour", tu vas me dire que c’est pour la cause ……. enfin comme aurait dit Salomon "Défends ta cause contre ton prochain, mais ne révèle pas le secret d'un autre".

    Ton appel aux français pour leur "gauloisite". D’abord faudrait qu’ils en aient eu une. La troisième république de Louis Napoléon Bonaparte en manque de symboles historiques a ressorti du placard des légendes et en a fait l’Histoire, comme le cas du vase de Soisson, de Vercingétorix (aucun roi de France antérieur a 1848 ne le mentionne comme symbole français) ou encore Charles Martel et son fumeux Poitier. Pour ce dernier, si tu en doutes, Hassan Dos roi du Maroc lors de l’émission télévisée "l‘heure de vérité" l’a craché a la face des journalistes (et non des moindre) en charge de l’interview et des historioles comme celles-ci sont devenues le credo de la franchouille.
    Je sais qu’a Tunis dans ta prime scolarité, t’as du lire nos "ancetres les gaulois". A moi on me la fait réciter.

    Cousin de toi a moi suggère au bach douktour que la symbolique du verre de vin rend le personnage plus ridicule qu’ìl ne l’est, si ce n'est pour seduire la franchouille Déjà son francais approximatif et sa maitrise de l’arabe tout autant feraient asseoir un elephant sur sa m….. pour prétendre a la traduction. Cousin la "Chouisse" depuis Chakib Areslane nous a habitué a ce type d’orientaliste a la recherche des feux de la rampe, d’autant plus une victime d’un certain Septembre noir.C'est regle comme du papier a musique.

    Cousin bien a toi et comme dirait l'autre seules les montagnes .....


    14 août 2018 à 08:10

    RépondreSupprimer
  2. David le coran n’est pas descendu sur toi pour que tu explique il est descendu sur le prophète Mohamed Prière Et paix sur les lui et ces compagnons donc ne fait pas dire des mensonges perver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Yshma'El. Le Coran n'est descendu ni sur moi et ni sur Muhammad. Il n'est pas "descendu" du tout !

      Supprimer
  3. Cousin Amotz,

    Famille oblige, je me sens quelque peu obligé de …… Cousin a ton interlocuteur salonnard et je n’en doute pas, t’es capable de lui faire avaler un boa mais au final (et je prends le pari), excuse l’expression, il te passera l’olive.

    Cousin pour la guerre de Kippour, t’as tout faux de dire que le choix de la date est conditionne par le jour de Kippour, ce sont d’abord des conditions stratégiques de terrain qui ont d’abord prévalu pour la traversée du canal, vitesse du courant effet de marée et pleine lune qui ont d’abord été considérées et tout cela a coïncidé a Kippour ce qui te donne en dernier lieu les considérations que tu tentes de développer a ce sujet. Cousin les masris ont plus été victime de l’euphorie née après avoir transperce la ligne Bar lev que par la réaction de ta Tsahal, soutenue dans les faits par le pont aérien établi par les ricains pour la riposte. Les miens etaient la bas et ont rapporté des témoignages édifiant sur cet aspect. De plus Chazli, persona non grata en Egypte peu apres, était réfugie chez moi peu après ces évènements et a fait certaines confidences.

    Cousin tu veux calquer le mythe de Tsahal a celui de la légende de Bar Kokhba. Cousin je vois que tu ne te gènes pas pour instrumentaliser l’histoire quand il s’agit d’eretz israel, comme tu mets a profit l’argumentation religieuse (ce que tu n’as jamais renié) - toi athée et mon c.. c’est du poulet – pour étayer tes thèses saugrenues soutenues par tes sciences infuses pour accabler ce qui te dérange. Tiens comme par hasard on est en plein de ce pu…. september eleventh et de toute la jacasserie qu’il provoqua a l’effet de pisser sur les valeurs d’autrui et requinquer vos valeurs bradées par l’introduction ni plus ni moins que de nouvelles religions.

    Désole cousin, mais tu ne feras pas l’histoire et ton mouvement ne fera pas date …… je laisse a ta sagacité de faire le reste....

    Bien a toi cousin Amotz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A non-cousin Krimo. Tiens ! Te revoilà ! Toujours aussi inénarrable. Si tu n'existais pas, il faudrait t'inventer !
      Je vois que entretemps tu es aussi devenu un grand expert de la guerre de Kippour. Mais tu vois, tu as quelques déficiences : le jour de Kippour ne tombe jamais un jour de pleine lune ! Quant au fameux et pseudo "pont aérien", il n'a eu aucune influence dans la bataille car Kissinger a tout fait pour le retarder. C'est donc bel et bien l'héroïsme des réservistes de Tsahal qui a été le facteur exclusif de la victoire d'Israël contre la double agression-surprise égypto-syrienne.

      Et pour ce qui du Mouvement Hébreu de Libération et de la question s'il fera date ou non, je me contente pour l'instant du fait qu'il donne l'urticaire à Krimo.

      Supprimer
    2. Cousin Amotz,

      Le "tiens - te revoila" tu devrais te l'appliquer.Cousin tu baisses, tu ne daignes meme pas repondre et quand tu le fais c'est pour ululer. Cousin que sont ce devenues les valeurs seculaires?
      M'inventer ....... de presume athee et a l'occasion tu te prends pour Baal. Tu le mets en peine le Zebulon.

      Cousin j'ai mal ecrit, par pleine lune j'entendais clair de lune et tu as parfaitement raison de dire que kippour ne correspond pas a pleine lune. D'ailleurs voici le calendrier d'Octobre 1973 qui te donne rsaison mais qui ne me desavoue pas:
      https://kalender-365.de/calendrier-lunaire.php?yy=1973

      Tu dis "C'est donc bel et bien l'héroïsme des réservistes de Tsahal qui a été le facteur exclusif de la victoire d'Israël" . Ya salam et mon c.. devient un canon. Tiens un papelard ecrit 40 ans plus tard (y en a foison sur le net)

      http://www.hervekabla.com/wordpress/la-guerre-du-kippour-40-ans-apres/

      Cousin un extrait de l'article : " ...... Que la bataille de chars sur le Golan tourna à l’avantage d’Israël au bout d’une semaine, alors que l’armée égyptienne, forte de plus de 60000 hommes entrés dans le Sinaï, se maintenait dans une guerre de position, laissant les forces israéliennes se reformer, et bénéficier d’un apport massif de matériel américain par le biais d’un rapide pont aérien ........ "

      Cousin, c'est pour cela que ton generalissime Min. de la Defense " N'a qu'un oeil " faisait dans son froc et il etait pret a apuyer sur le bouton pour activer l'arme nucleaire. Y en avait 6 en stock en ce temps la si je ne m'abuse. Tsahal et le mythe de Massada !!!!! ... au passage dans la serie tele a ce sujet Peter O'Toole a ete sublime dans son role.

      Cousin, ton mouvement et son impact sur moi, tu ne peux savoir combien je m'en tape, mais seulement souci pour ta sante...... Commence par convaincre ton propre gendre .... et apres pense a Krimo.

      J'ai une question pour toi et reponse sans detour "pourquoi as tu mis tant de temps a initier ton mouvement 2016 je crois, alors que son ancetre date de 1936 ? "
      Au fait l'homme qui a lu 10 000 livres, le bonimenteur par excellence, celui-ci a defaut de zitouna il est capable de passer la pasteque.



      Supprimer
    3. A non-cousin Krimo l'impayable.
      Je n'ai vu ton nouveau commentaire qu'avant hier car il y a eu un bug sur mon blog qui m'empêchait de voir les commentaires nouveaux, tout simplement ! Je n'ai donc pas pu répondre à quelque chose que je ne voyais pas !
      Concernant la Guerre de Kippour, au lieu de m'envoyer un lien débile écrit par je ne sais qui, lis-plutôt mes livres qui parlent de cette guerre à laquelle j'ai participé et que je connais parfaitement de "l'intérieur". Et pour te le prouver, je t'envois un documentaire que j'ai réalisé et qui a fait scandale lorsqu'il est passé à la télé israélienne car tous les enregistrements audios de cette guerre ont été diffusés et on prouvé la trahison des dirigeants israéliens, Abba Eban en particulier qui de connivence avec Kissinger, a voulu accorder une "mini-victoire" à Sadate pour qu'il "fasse la paix" avec Israël une fois "l'honneur de l'Egypte sain et sauf". ce sont les réservistes israéliens qui en ont fait les frais de ce machiavélisme diplomatique, et sans leur héroïsme le malin Sadate aurait exploité la situation pour exterminer l'Etat d'Israël. Voici le lien de la vidéo où l'on voit des anciens réservistes qui se rencontrent et en particulier celui qui a enregistré en cachette toutes les tractations machiavéliques. Fais-toi aider par quelqu'un qui comprend l'hébreu.
      https://www.youtube.com/watch?v=rsyHlT3IgB8&t=297s

      Supprimer
    4. Cousin Amotz,

      Impayable. Pour sur que tu ne pourras te payer ma tete.

      Cousin menage un peu ton ego, t'es pas le nombril du monde. Tu l'as vecu de l'interieur cette guerre dis-tu, mais d'un bord, je t'ai dit que les miens aussi y etaient (entre autres plein d'amazigh). Chazli a aussi delier sa langue durant son exil chez moi.

      Cousin avant de me balancer ta video, remonte un peu plus tot d'abord a la crise jordanienne 1970, puis l'inimite entre "dear Henry" et le duo Rogers-Sisco et la faconde ricaine pour aprehender un evenement avant de fabuler sur ton Abba Eban. Non cousin de ton cote comme du cote icain personne ne voyait venir et les trois premiers jours douleureux pour le prestige de tsahal vous amene a trouver toutes les excuses pour redorer le blason.

      " N'a qu'un oeil " allait il recourir a l'arme nucleaire oui ou non ? Pourquoi la decision du pont aerien etait-elle du ressort de Kissinger ou d'Eban ? Que pesent-ils devant le Congres ou du "lobby New Yorkais" ?

      Cousin, tu baisses, le rase motte avec le "bach douktour" va t'amener a croquer la fraise sur pied.

      Bien a toi cousin

      Supprimer
    5. A non-cousin Krimo. Vois le documentaire et fais-le toi traduire puisque tu ne comprends pas l'hébreu. Et après on en reparlera.

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.