Home » , » Le Coran, l’islam et l'homosexualité

Le Coran, l’islam et l'homosexualité





 Suite aux condamnations à mort prononcées contre des homosexuels dans de nombreux Etats musulmans, on s'attendrait à trouver dans le Coran des versets explicites sur la question. Or il n'en est rien. 


Il n'y a dans le Coran aucun verset qui ordonne un verdict de mort à l'encontre des homosexuels. Les seuls versets qu'on peut trouver sur l'homosexualité reprennent – à quelques variantes près - le récit biblique relatant l'épisode célèbre de Loth à Sodome et Gomorrhe. 

Ces versets se trouvent à la sourate 11, versets 78-83 qui réitèrent le récit biblique quoique sans parler expressément d'homosexualité - ou plutôt de "sodomie" -, et font usage de mots voilés et contournés. Et également à la Sourate 26, versets 165-173, dont voici la traduction littérale, sans ponctuation et sans lettres majuscules, tels qu'ils sont dans le Coran :

{165} أَتَأْتُونَ الذُّكْرَانَ مِنَ الْعَالَمِينَ
vous donneriez-vous aux mâles des mondes

{166} وَتَذَرُونَ مَا خَلَقَ لَكُمْ رَبُّكُمْ مِنْ أَزْوَاجِكُمْ بَلْ أَنْتُمْ قَوْمٌ عَادُونَ
 et délaisseriez-vous ce que vous a distribué votre seigneur comme épouses ne soyez pas une communauté de transgresseurs  

{167} قَالُوا لَئِنْ لَمْ تَنْتَهِ يَا لُوطُ لَتَكُونَنَّ مِنَ الْمُخْرَجِينَ
  ils dirent si tu ne cesses pas ô Luwt tu seras parmi les expulsés

{168} قَالَ إِنِّي لِعَمَلِكُمْ مِنَ الْقَالِينَ
  il dit moi je ne suis pas dans l'oeuvre de vos dires

{169} رَبِّ نَجِّنِي وَأَهْلِي مِمَّا يَعْمَلُونَ
  seigneur sauve-moi et ma tente de ce qu'ils oeuvrent

{170} فَنَجَّيْنَاهُ وَأَهْلَهُ أَجْمَعِينَ
  alors nous le sauvâmes et sa tente ensemble 

{171} إِلَّا عَجُوزًا فِي الْغَابِرِينَ
hormis une vieille qui fut parmi les dépassés

{172} ثُمَّ دَمَّرْنَا الْآخَرِينَ
puis nous anéantirent les autres 

{173} وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهِمْ مَطَرًا فَسَاءَ مَطَرُ الْمُنْذَرِينَ
et nous déversâmes sur eux une averse alors ce fut une mauvaise averse pour les prévenus 


On voit dans ces versets une réprobation de l'homosexualité, mais pas de condamnation à mort des homosexuels. Comment alors les musulmans "justifient-ils" les sentences de mort pour "luwthisme" (à partir du nom de Loth, c'est de cette manière bizarre que la législation musulmane nomme l'homosexualité).
 
La réponse se trouve dans les "hadiths de la Sunnah", c'est-à-dire dans les traditions musulmanes d’exégèse du Coran. On peut y trouver non seulement des sentences de mort à l'encontre des homosexuels, mais également le mode opératoire, ainsi que des "témoignages" concernant ces peines de mort, décrétées par Mahomet en personne ! Voici un exemple d'un tel hadith : « On les prend à l'endroit le plus élevé de la localité et on les pousse, puis on fait tomber sur eux des pierres, comme Allah a fait avec le peuple de Luwt ».
 
Or ce mode opératoire pour punir les homosexuels est exactement celui utilisé par l’Etat islamique “Da'esh” et retransmis dans ses propres vidéos où l'on voit des homosexuels jetés du haut d'un immeuble et lapidés ! 
 
Certes, le Coran emprunte beaucoup à la “Torah de Moïse” (le Pentateuque). Et celle-ci jette l'anathème sur l'homosexualité. Cette interdiction y est expressément formulée (Lévitique 18, 22) : "Et le mâle tu ne coucheras pas par des couchages de femme c'est une abomination".
 
Cependant la Torah ne dit pas ici quel est le châtiment de l'homosexuel et se contente d'une formulation de sanction générale et vague : "cette âme sera retranchée de son peuple".

Comment sera-t-elle "retranchée" ? Un autre verset (Lévitique 20, 13) est plus explicite : "Et l'homme qui couchera avec le mâle un couchage de femme une abomination ils ont fait tous deux de mort ils seront mis à mort leurs sangs en eux ".

La formulation a l'air alambiqué - presque du charabia - pour un non-hébraïsant, mais tout hébréophone comprend qu'il y a là une sentence de mort. Laquelle ? C'est seulement l'exégèse talmudique qui va nous le préciser : "par lapidation" ! 

Cette analyse ne serait pas complète si on ne note pas, à la décharge de la Torah de Moïse, le fait que la sentence de mort prononcée à l’encontre de l’homosexuel a été rédigée près de 1500 avant la rédaction du Coran. Et que depuis, il y eut un adoucissement des mœurs. Mais d’autre part, entre la Torah de Moïse et le Talmud, près de 1000 ans se se sont écoulés ! La même critique dirigée contre le Coran et ses hadiths devrait donc également valoir à l’encontre de la littérature talmudique et de son exégèse. 

Une totale impartialité cependant nous oblige à reconnaître que le judaïsme talmudique n’a plus appliqué cette sentence de lapidation ou de condamnation à mort de l’homosexuel depuis près de 2000 ans ! Tandis que l’islam l’applique jusques aujourd’hui !

Néanmoins, ne peut-on pas dédouaner le Coran de ses applications de peines de mort prononcées contre les homosexuels ? Ne peut-on pas dire que ces sentences capitales ne sont que des extrapolations d'exégèse et qu'elles n'engagent que ceux qui les prononcent ? Ne peut-on pas ajouter qu'en fait, elles trahissent le Coran ? 

Mais alors, pourquoi l'exégèse musulmane fait-elle de la surenchère par rapport au Coran ? Cela signifie-t-il qu’il y a dans l’islam quelque chose de foncièrement violent qui pousse subrepticement à la condamnation à mort de l'homosexuel, même lorsque les versets du Coran auraient pu laisser place à une exégèse plus souple et tolérante. Cette propension à la violence et à l'intolérance inhérente à l'islam, explique-t-elle ce que les médias occidentaux appellent pieusement et hypocritement : “l’auto-radicalisation” !

Serait-ce là par exemple l'explication de "l’auto-radicalisation" de cet islamiste d’Orlando, fasciné et attiré par l’homosexualité, et qui finalement aspira à sa “rédemption” en se “lavant du péché d’homosexualité” dans les flaques de sang de jeunes “gays” avec qui il couchait ? 

Cela semble en effet le cas, puisque la "hadith" suivante l’avoue : "On voit dans chaque femme un diable, mais il faut voir dix diables dans chaque garçon beau et imberbe."

David A. Belhassen

0 коммент.:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu ce mois

Fourni par Blogger.